Vins du monde : dépaysez votre cave

03 Avril 2016

Une tendance plus marquée encore chez les jeunes qui cherchent à découvrir des saveurs et des terroirs, autant en gastronomie qu'en vins. « Ils sont de plus en plus exigeants sur la qualité, note, de son côté, Henri Bourgeois, propriétaire en Sancerre et installé depuis le début des années 2000 dans la Marlborough Valley, en Nouvelle- Zélande, ils sont aussi plus curieux et soucieux de leur plaisir. C'est pourquoi ils regardent avec le même engouement les vins du Languedoc et du Chili, ou de Sancerre et de Nouvelle-Zélande. »
Mais cette tendance vers plus de qualité est avant tout le fruit du travail des vignerons. Depuis quèlques décennies, de nombreux viticulteurs francais sont partis défricher le vin sous d'autres hémisphères. 

Exportant avec eux leurs savoir-faire, ils sont allés explorer de nouveaux terroirs, "car il est devenu impossible en France de démarrer dans le vin si on tie bénéficie pas d'une succession », regrette Philippe Gauthier. Et le résultat est là. Nous avons emporté avec nous dix générations d'expertise et de philosophie du vin en Nouvelle-Zélande" précise Henri Bourgeois.
Cette signature se ressent forcément dans la bouteille et c'est cela que jugent nos consommateurs. »

« En Nouvelle-Zélande, les vignes de la Marlborough Valley sont peu touchées par les maladies et les nuisibles », rappelle Henri Bourgeois, qui avoue avoir été enthousiasmé par la virginité des sols et la qualité de l'écosystème. L'occasion pour tous ces vignerons d'apprendre à travailler différemment afin de créer un type nouveau de vin. Quitte à utiliser
les mêmes cépages qu'en France, à l'instar d'Henri Bourgeois : « Nous avons cherché un nouveau terroir où cultiver le sauvignon blanc et le pinot noir, qui soit à la fois différent et proche de ce que nous connaissions à Sancerre.»

En Nouvelle-Zélande, les terroirs frais et ensoleillés de Marlborough permettent de produire un vin principalement à base de pinot noir et de sauvigon blanc.

Notre sélection Nouvelle-Zélande : 
Clos Henri Petit Clos pinot noir, 2014, rouge, 12 €

L'abus d'alcool est dangeureux pour la santé, à consommer avec modération
Mentions légales - Réalisation Direct@Web

Pour un confort optimal de navigation,
merci de tenir votre périphérique à la verticale.